Les zones humides du bassin de la Bourbre

Sur les 40 dernières années, le département de l'Isère a perdu plus de la moitié de la superficie de ses zones humides. La nécessité d'enrayer leur disparition est affirmée comme un enjeu prioritaire dans le Grenelle de l'Environnement.

Afin de les intégrer dans l'aménagement du territoire, le Conservatoire d'Espaces Naturels (CEN) de l'Isère AVENIR a engagé sur la période 2006-2009 l'inventaire des zones humides du département supérieures ou égales à 1 hectare, avec les soutiens de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée, la Région Rhône-Alpes et le Département. Cet inventaire a ensuite été complété entre 2009 et 2012 par les zones humides dites ponctuelles, de superficie inférieure. La cartographie est disponible sur le site du conservatoire.

Cet inventaire a confirmé l'importance des zones humides sur le bassin versant de la Bourbre. En effet, le bassin, qui s'étend sur 750 km², compte aujourd'hui près de 10% de sa superficie en zones humides.

Marais-Fitilieu-02-2003

Vue aérienne (ULM) de la Bourbre au niveau des marais de Saint-André-le-Gaz / Fitilieu, février 2003

Les zones humides représentent une grande variété de milieux naturels (bois marécageux, roselières, tourbières…) et aménagés (prairies, peupleraies, mares…).

Ces milieux particuliers rendent des services indispensables et complexes, dont la difficile quantification a participé à la prise en compte tardive de leurs intérêts.

Les zones humides assurent des fonctions hydrologiques : laminage des crues, épuration des eaux, recharge des nappes phréatiques, soutien naturel d'étiage ; biologiques : réservoir de biodiversité (habitats de très nombreuses espèces remarquables et protégées), corridor biologique, lieux de migration et de reproduction... et socio-économiques : réservoir pour l'alimentation en eau potable, qualité paysagère et récréative, valorisation pédagogique...

« Schéma de Vocation de Zone Humide » du SAGE Bourbre

Le SAGE de la Bourbre définit, à l'échelle du bassin versant, des « Zones Stratégiques de Bassin » (ZSB) : elles correspondent aux plaines alluviales qui conjuguent des zones inondables, des zones humides voire des aires d'alimentation de captages en eau potable avec une forte pression foncière et une économique agricole dynamique.

Le SAGE identifie ainsi 13 zones stratégiques de bassin, dont 3 de taille plus modeste.

Lire la suite...

Etude hydrologique de la zone humide des Léchères

Dans le cadre d’une approche globale liant les enjeux de la ressource en eau potable (captage de Sermérieu exploité par le Syndicat des Eaux de Dolomieu-Montcarra) et des zones humides (marais des Léchères ou « d’Olouise » ciblé comme zone humide stratégique par le SAGE Bourbre), le SMABB a lancé en 2012 un diagnostic écologique et une étude du fonctionnement hydrologique de la zone humide des Léchères à Sermérieu.

Ce projet « pilote », premier du genre sur le bassin versant, a abouti à un plan de gestion concerté entre l’ensemble des acteurs locaux.

Située sur la commune de SERMERIEU, la zone humide des Léchères, d’une superficie de 55 ha, occupe une vallée d’origine glaciaire drainée par le ruisseau du Culet.

Cet espace présente une mosaïque de milieux naturels et agricoles dont le potentiel écologique et les menaces ont été diagnostiqués par l’association nature Nord-Isère LO PARVI, dans le cadre d’un partenariat avec le SMABB. Cet inventaire a notamment permis d'établir une cartographie complète des habitats, un recensement des espèces patrimoniales prioritaires du site et une carte des sensibilités écologiques de la zone humide.

Lire la suite...

Mesures agroenvironnementales des Marais de la Tour

Le SMABB est opérateur agroenvironnemental sur les zones humides du bassin versant.

En 2011, dans le cadre du plan de gestion porté par la Communauté de Communes des Vallons de la Tour sur les « marais de la Tour », le SMABB a conduit, en concertation avec les exploitants agricoles, des mesures agroenvironnementales territorialisées, avec un double objectif :

-  Améliorer la qualité de l’eau de la Bourbre et de sa nappe d’accompagnement ;

-  Préserver et recréer des milieux humides favorables à la biodiversité.

La zone humide des marais de la Tour couvre un espace de 174 ha en milieu périurbain, sur les communes de CESSIEU, SAINT-JEAN-DE-SOUDAIN et ROCHETOIRIN.

Elle est composée à proportions équivalentes de terres agricoles et de surfaces boisées. Malgré l’emprise de l’urbanisation et l’axe autoroutier qui travers la zone humide, le site se distingue pour son intérêt patrimonial et sa capacité de régulation des crues de la Bourbre.

Lire la suite...

Syndicat Mixte d’Aménagement du Bassin de la Bourbre
6 place Albert Thévenon - 38110 La Tour-du-Pin
Tél : 04 74 83 34 55
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.