La trame verte et bleue : de quoi s'agit-il ?

Afin d'enrayer l'érosion globale et rapide de la biodiversité et la régression des milieux naturels, la France propose en 2004 une stratégie nationale pour la biodiversité, répondant aux enjeux affichés à l'échelle internationale lors du Sommet de la Terre à Rio en 1992 ou dans la stratégie paneuropéenne adoptée en 1995 pour la protection de la diversité biologique et paysagère.

 

La réponse à la fragmentation des habitats et la perte de biodiversité : les corridors écologiques

Le développement de l’urbanisation, d’infrastructures linéaires et de pratiques de gestion des ressources naturelles défavorables à la biodiversité entraîne une importante réduction des surfaces et une forte fragmentation des habitats naturels. Le cantonnement de populations animales ou végétales dans un site de trop faible surface entraîne consanguinité, sensibilité accrue aux agressions (forte prédation, maladies, manque de nourriture, événement climatique défavorable...), pouvant conduire à leur extinction locale. Quant à la fragmentation des milieux, elle accentue les difficultés de déplacement des espèces et peut empêcher la recolonisation d’un habitat trop isolé.

Ci-dessous le film de restitution du colloque international sur les corridors écologiques qui s'est tenu à Divonne les Bains les 30 et 31 mars 2015 :

film-colloque-corridors-divonne

 

Ainsi, le maintien des capacités de déplacement des espèces apparaît comme une condition essentielle à la préservation de leurs populations. L’approche « traditionnelle » de la protection de la nature évolue donc vers une démarche plus globale qui s’appuie sur la notion de « réseau écologique ». Il ne s’agit plus uniquement de préserver des « îlots » de nature remarquable, mais également de préserver la qualité des milieux accueillant des espèces plus communes ainsi que de préserver et de restaurer les connexions entre ces sites, les fameux corridors écologiques.

Lire la suite...

Déclinaison territoriale de la trame verte et bleue

Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE)

Le SRCE est la déclinaison régionale de la politique nationale Trame Verte et Bleue. Il assure une cohérence de l'ensemble des politiques publiques de préservation des milieux naturels. Dans ce cadre, il identifie et favorise la mise en oeuvre de mesures opérationnelles bénéfiques à la TVB régionale.

appli-SRCE

 

Nouvelle démarche de planification coélaborée par l'Etat et le Conseil Régional, le SRCE de la Région Rhône-Alpes, soumis à enquête publique, a été adopté en juillet 2014. Il spatialise et hiérarchise les enjeux de continuités écologiques à l'échelle régionale et propose un cadre d'intervention. Il doit s'appliquer dans un rapport de prise en compte aux documents de planification de rang inférieur, tels que les Schémas de Cohérence Territoriaux (SCoT).

Lire la suite...

Syndicat Mixte d’Aménagement du Bassin de la Bourbre
6 place Albert Thévenon - 38110 La Tour-du-Pin
Tél : 04 74 83 34 55
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.